Buenos Aires, ville du tango!

Deuxième pays, première capitale, son drapeau bleu et blanc : l’Argentine et Buenos Aires !

Nous avons fait une visite express de la ville en 1 jour et demi, et y sommes retournés ensuite après Ushuaia pour 3 jours 🙂

De l’aéroport, nous avons pris la carte de transport public SUBE, à acheter à l’extérieur dans un bâtiment jaune et à charger au kiosque, à l’étage à l’intérieur : que d’allers-retours avec nos sacs sur le dos !

Puis nous nous mettons en route vers notre hostel, proche de la Plaza Italia,  très simple, juste pour dormir c’était suffisant!

On a eu beau temps, ce qui nous a permis d’arpenter les rues, places et parc de la ville : dans l’ensemble, ça ne nous dépayse pas tant de Paris, on est bien dans un milieu urbain, avec Carrefour, McDo’ et autres multinationales, des écrans publicitaires géants, et TELLEMENT de voitures sur des route de 2 à 5 voies… ce qui n’empêche pas d’énormes bouchons, la pollution qui en résulte, bref la parenthèse anti-urbain et anti-voiture, à coté Venise c’est le rêve ;). Tout de même, les piétons peuvent circuler sur des trottoirs en général assez grands, le métro fonctionne bien, et il y a énormément de bus colorés qui vont dans tous les coins de la ville. A ce propos, on n’est pas chez la RATP ici, vous connaissez les terminus mais pas les arrêts du bus, seuls l’expérience et le fait de poser des questions aux locaux vous donnera plus de chance de ne pas vous tromper 😉 (ou si vous avez Internet, Google Maps fait très bien l’affaire!)

Je rajouterai aussi qu’hélas, les places et monuments de la ville n’étaient pas mis en valeur: soit en travaux (comme devant le Congreso), soit en présence de manifestations et de policiers (les vétérans de guerre ne semblaient pas contents à dormir devant le palais!).

Ceci étant, nous avons pu profiter de la ville à sa juste valeur, en commençant par le café Tortoni, le plus vieux de la ville (1858), où nous avons rencontré Pauline et Jessica!
Deux filles en colocation venues pour voyager et étudier à l’étranger 🙂 Nous avons mangés chez elles, dans un très beau patio d’artiste , puis sommes retournés voir le show de Tango au café !

Nous avons donc vu différents quartiers de la ville, et nous avons beaucoup aimé celui de la Boca, aux couleurs chatoyantes.

C’est aussi ici que nous avons découvert la boisson consommée dans toute l’Amérique du Sud : le maté. Nous y gouterons plus tard dans notre voyage, et je peux vous affirmer que j’en prendrais bien un pour chez moi !

Nous sommes retourné à Buenos Aires une semaine plus tard. La neige ayant eu raison de nous, nous avons décidé de changer notre itinéraire. Cette fois ci nous avons séjourné chez un couple d’homme sympathique. On a en a profiter pour visiter davantage la ville.

Pour commencer, direction la Floralys, une sculpture de fer représentant une fleur qui s’ouvre et se ferme selon le moment de la journée. On a dû s’y prendre à deux fois pour la trouver ! Elle se situe dans un parc plutôt agréable et un peu excentré.

Puis on a continué vers le Puente de la Mujer (« pont de la femme »), plutôt impressionnant avec sa pointe métallique dressée vers le ciel. Quartier vivant, où danseurs et joggeurs se croisent.

Pour finir la journée, direction la librairie El Ateneo Grand Splendid, réputée pour sa taille. On a pas été déçu ! Une très belle salle, remplie de livres et de fauteuils confortables pour pouvoir s’installer.

Le lendemain nous nous sommes rendus au cimetière de la Recoleta. Une belle surprise ! Il est immense et chaque sentier est différent. Des statues de toutes tailles ornent les tombes, un vrai coup de cœur !

Conseils et remarques:

  • carte de transport public (bus et métro) SUBE, à acheter à l’aéroport et a charger au kiosque a l’étage
  • certains quartiers déconseillés de nuits aux touristes (San Telmo, La Boca).
  • des lignes de métro fermées le weekend (celle de la plaza italia)
  • bus longs a venir, surtout celui pour revenir sur l’aéroport en fin de séjour. on a du prendre un taxi.
  • 6,5 ARS le bus, 7,5 le métro
  • Applications mobiles (Android/iOS) : Google Maps, Maps Me, BA Como Llego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *